Indice canadien sur les extrêmes météos

indice canadien extrêmes météos

Indice canadien sur les extrêmes météos

Suivez-nous et partagez :
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
YouTube
Google+
http://meteoglobale.com/indice-canadien-extremes-meteos/

L’indice canadien sur les extrêmes météos réalisé par les assureurs révèle qu’entre 1961 et 1990, les conditions météorologiques ont excédé les normales seulement cinq fois. Dans les 10 dernières années, cependant, c’est arrivé 12 fois.

C’est une preuve supplémentaire, si on en avait besoin, pour démontrer l’influence grandissante des facteurs météo sur les différents acteurs économiques d’un pays. Et il n’y a pas que les extrêmes. Un printemps simplement un peu plus froid, plus gris peut faire chuter de 40 % vos ventes. Expérience vécue par certaines compagnies canadiennes au printemps 2017.

Pertes financières

Autres statistiques, le Canada au 8e rang des pertes financières dues au climat.

Et ce n’est pas nouveau, en 2008 déjà, le weather bill publiait une étude sur les pertes encourues par le secteur économique qui à l’époque, se comptait en milliard de dollars.

Les États-Unis sont encore aujourd’hui le pays le plus touché avec plus de 350 milliards de dollars par ans.

Après le monde bancaire qui commence à prendre des mesures, c’est celui des assureurs qui emboitent le pas pour d’abord déterminer l’impact et ensuite prendre les mesures qui s’imposent. Dans l’environnement de la météorologie, également, les choses évoluent et des sociétés comme MétéoGlobale offrent des services complets.

Comment prévoir?

En effet, il faut d’abord déterminer l’impact réel sur l’entreprise (vente et organisation). Ensuite, élaborer des règles pour permettre d’agir de façon préventive par rapport aux écarts météo. Enfin, fournir un indice et des prévisions météo ciblées permettant une action éclairée et efficace. Dans certains secteurs, la mise en place de ce service permet de faire progresser le chiffre d’affaires de 20 %. Il permet aussi de diminuer d’autant les coûts variables.

La météorologie aujourd’hui, influence les actions du consommateur. Elle l’influence au même titre que son pouvoir d’achat, et son emploi qui lui permet d’acheter ou pas.

Incontestablement, le temps est venu d’agir et de préparer l’avenir. Votre entreprise pourra alors réagir de façon optimale aux extrêmes météorologiques. Consultez notre site, contactez-nous et parlons-en….

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *