Les changements climatiques nuisent à nos poumons.

Les changements climatiques nuisent à nos poumons.

C’est une affirmation de la société européenne des maladies respiratoires. Et si on tarde à agir, les effets à long terme pourraient être irréversibles.

 Par exemple durant de fortes chaleurs et d’humidité élevée comme nous l’avons connu à plusieurs reprises au Québec cet été, les personnes asthmatiques voient leur crise se déclencher beaucoup plus vite et elles sont plus fortes. C’est pourquoi chez MétéoGlobale, nous avons créé l’application BLISLY. Elle vous prévient lorsque les conditions sont défavorables. Et c’est gratuit.

Mais la météo peut aussi avoir des conséquences indirectes. L’augmentation de la fréquence des inondations entraine évidemment une augmentation du taux d’humidité et donc des moisissures dans les espaces intérieurs causant de l’asthme, rhinite allergique et autres infections respiratoires.

Les changements climatiques modifiant les saisons entrainent plusieurs conséquences qui vont elles-mêmes entrainer une diminution de la fonction pulmonaire chez l’individu.

Quelles conséquences ?

Il y en a 4 majeurs qui sont identifiés par les résultats de nombreuses recherches réalisées dans le domaine.

Prolongement de la saison des allergies

Production de pollen accrue

Augmentation du potentiel allergène du pollen

Migration des espèces allergènes

Blisly est l’application qui peut vous aider au quotidien et pour toutes les saisons. Elle se télécharge gratuitement sur toutes les plates-formes et vous permet d’anticiper les symptômes et donc de vivre mieux avec votre maladie. Des informations sont disponibles sur www.blisly.com

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *